Culture des champignons dans nos serres extérieures

Serres en milieu forestier

Il y a trois ans, nous avons mis en place des serres extérieures afin de cultiver les champignons, en attendant de rénover nos bâtiments et de terminer les travaux de nos salles intérieures. Nous utilisons toujours les deux serres extérieures, en plus des infrastructures intérieures, afin de produire des champignons. Ces serres empêchent les insectes de venir ravager nos champignons et les arbres autour évitent la surchauffe des serres, protégées du soleil.

Un système de ventilation et de filtration a été construit sur mesure et le plancher est un géotextile recouvert de gravier. Il est possible de produire des champignons avec cette infrastructure peu coûteuse. 

Une buse, reliée à un contrôleur, permet de gérer le bon pourcentage d'humidité selon si la température intérieure de la serre. 

Voici la production en action, du pleurote rose, une variété tropicale facile à produire en été. 

 Voici du pleurote en forme d'huître, du bleu et du gris. Plusieurs champignons peuvent pousser dans une même serre.

 Récolte abondante des hydnes à tête d'ours.

 

Culture du maitake et du pholiote, deux nouvelles espèces cultivées de façon commerciale en 2017.

 

Serre de type tunnel chenille

Dans notre tunnel chenille, nous avons cultivé du strophaire, du pleurote et du champignon amande de façon expérimental. Il faut toutefois prévoir un bon système pour maintenir l'humidité. Le goutte à goutte est le compromis entre ne pas mouiller le feuillage des plantes et procurer de l'humidité pour les champignons. L'idéal serait une buse, arrosant par brumisation.

On peut voir que les strophaires poussent proche des plantes potagères (comme le poivron, les tomates, etc.). L'ombrage est important surtout dans une serre.

Nous avons aussi testé des pleurotes en compagnonnage avec les choux. Informations sur la recherche du compagnonnage des plantes et des champignons (lien).

Le champignon amande, Agaricus subrufescens, est difficile à faire pousser en serre.Il a tendance à sécher rapidement car il a besoin de chaleur et demande beaucoup d'eau .Voici un exemple de fructification avortée et compromise.

 

Le champignon amande serait un bon compagnon pour les cucurbitacées et autres plantes. Il existe très peu d'information sur le sujet, c'est un sujet en recherche et développement qui est très peu subventionné. 

Voici le stade idéal afin de récolter le champignon amande. Son odeur attire aussi les mouches qui viennent y pondre leurs larves rapidement.

Afin de protéger les champignons des ravageurs, un filet peut être utilisé comme nous effectuons.

Au Brésil, le champignon amande, Agaricus blazei, est cultivé commercialement de façon extensive à l'extérieur. Ils n'ont pas besoin de serre et l'ombrage des arbres apporte un meilleur taux d'humidité.

 Crédit photo: 

Si vous avez aimé ce texte et que vous appréciez nos projets de recherche ainsi que l'information présentée, contribuez à l'avancement de nos recherches en faisant un don.