Aquaponie et écosystème alimentaire

Aquaponie et écosystème alimentaire

Prix régulier $250

Cette formation de deux journées aborde les théories nécessaires afin de concevoir des écosystèmes de production alimentaire en utilisant les différentes connaissances reliées à l’aquaponie, l’aquaculture et la polyculture. Les réalisations innovatrices conduites par l’équipe pluridisciplinaire de formateurs vous permettront d’acquérir un savoir riche fondé sur l’expérience terrain, la recherche et l’étude des meilleures pratiques du milieu. Les participants profiteront également des conseils des formateurs dans l’élaboration de leur propre système aquaponique (ayez vos idées prêtes!).

Voici les thèmes abordés lors de cette formation :

  • Fonctionnement de différents systèmes aquaponiques
  • Paramètres de la culture aquaponique
  • Gestion énergétique et valorisation des eaux grises
  • Plantes filtrantes, filtres biologiques et culture de plantes d’eau comestibles
  • Élevages d’insectes
  • Fabrication de nourriture pour les poissons et les animaux
  • Culture en serre
  • Économie circulaire et écosystème alimentaire

Si vous avez déjà une forte expérience dans le domaine, contactez nous avant de vous inscrire. 

Olivier Demers-Dubé est cofondateur de l’entreprise ÉAU|Montréal qui se spécialise en création d’écosystèmes alimentaires urbains avec l’aquaponie comme technique de production structurante. Il complète actuellement une maîtrise en enjeux sociaux et politiques de l’environnement et du développement durablement de l’Université de Montréal et un stage chez à l’intérieur de l’entreprise Violon et Champignon. Ses recherches s’orientent autour de deux axes d’intérêts prioritaires, soit l’optimisation des nouvelles technologies de production alimentaire (aquaponie) et la valorisation de l’éducation relative à l’environnement en milieu urbain par l’agriculture urbaine. Sa passion pour cette discipline est née alors qu’il était journaliste environnemental à la radio de CIBL. En 2012, il a cofondé puis coréalisé et coanimé Montréal par la racine, seule production médiatique québécoise dédiée entièrement à l’agriculture urbaine montréalaise. En 2013, il a collaboré à la mise en ligne de la plateforme web Agriculturemontreal.com pour l’Université du Québec à Montréal et agi comme responsable de l’agriculture urbaine pour l’Université de Montréal. À la lumière de ces expériences, les enjeux reliés à l’efficience de nos systèmes de production alimentaire et à celui de la résilience des villes lui apparaissent comme les prochains défis à relever.

 

Benjamin Laramée mets en place plusieurs projet en aquaponie. Conscient des enjeux concernant l’effondrement global des ressources halieutiques et de leur importance pour la sécurité alimentaire mondiale, il mise sur l’aquaculture. Il s’intéresse plus particulièrement aux systèmes aquacoles en recirculation et aux approches multitrophiques intégrées tel l’aquaponie. Son baccalauréat en sciences biologiques et écologiques l’amène à s’inspirer de la Nature comme un modèle de production alimentaire durable, car les déchets engendrés par l’un n’est qu’une ressource pour l’autre. Il a aussi réalisé une maîtrise en sciences animales (aquaculture) et est actuellement au doctorat en sciences animales (aquaponie). Il s’implique dans divers projets en lien avec ses passions, notamment chez AgroCité où il est en charge d’une production de laitues en culture verticale intensive et il vient d’écrire un article dans pêche Qc sur l’état de l’aquaculture au Québec.

 

Emmanuel Proulx s’intéresse particulièrement auxsystèmes biologiques. Fasciné par la nature depuis toujours, il poursuit en observant les dynamismes et la complexité du vivant à travers différents médiums. Il s’intéresse depuis plus de 15 ans à la culture de champignons, les fermentations, l’aquaponie, l’élevage d’insectes et d’animaux. Il est aussi membre fondateur de Miel Montréal une coopérative à but non lucratif qui oeuvre pour promouvoir la biodiversité et collabore avec Vincent Leblanc depuis les débuts de Violon et Champignon.

 

Vincent Leblanc a réalisé un diplôme en horticulture ornementale, une technique en horticulture et environnement, en plus de compléter un baccalauréat en agronomie, un certificat en science qualité des aliments et une maîtrise en biologie végétale. Il vit de sa micro-ferme où il a mis en place différents techniques et stratégies utilisés en permaculture: culture des champignons, aquaponie, chauffage au compost, culture en serre, étang nourricier, caveau, forêt nourricière et jardins afin de mettre en place une réelle autonomie alimentaire et financière.