Mycélium de lépiote déguenillée

Mycélium de lépiote déguenillée

Prix régulier $50

Niveau de difficulté : intermédiaire

Substrat : grains seulement

DESCRIPTION

La lépiote déguenillée (Macrolepiota rhacodesest un vrai délice. À l'état sauvage, on peut retrouver ce champignon dans les prairies et dans les pourtours de pelouses à la lisière d'arbres. Il fructifie seulement à l'automne lors des périodes de froid. 

Fait particulier: il a été noté dans la littérature que les fourmis cultivent la lépiote en enfouissant son mycélium et en favorisant ainsi sa prolifération! 

CONSEILS POUR LA PRODUCTION

La lépiote déguenillée est un champignon qui fructifie sur un sol contenant de la matière organique. Une fois implantée, le mycélium peut être nourri avec des rognures de gazon, des feuilles mortes et autres matières organiques fraîches (riches en azote).

Afin de cultiver plus sérieusement ce champignon, on peut utiliser un compost, ayant complété sa première phase de dégradation (phase thermophile). Ce compost doit être composé de plusieurs éléments différents, tels que des copeaux de bois, de la paille, des rognures de gazon et d'autres matières organiques. Nous avons une formation vidéo expliquant les principes de compostage.

Afin d'inoculer le compost de lépiote, une bonne quantité de mycélium est déposé dans des tranchées ou à l'intérieur de trous en quinconce. Ensuite, le mycélium est mélangé légèrement au compost.

Lors de l'incubation du mycélium, le substrat doit être recouvert d'un plastique perforé ou d'un carton. Lorsque le mycélium a colonisé la majorité du substrat et est visible en surface, le carton ou le plastique doit être enlevé, et remplacé par un terreau de gobetage d'environ deux pouces d'épais. On suggère ensuite de semer du gazon par dessus la parcelle implantée.

(Pour en savoir plus sur le terreau de gobetage, visitez la page du mycélium d'agaric rubicond.)