Mycélium de shiitake bio pour fructification sur le bloc

Mycélium de shiitake bio pour fructification sur le bloc

Prix régulier $50

Mycélium certifié biologique par Écocert Canada

Période de commande : de février à avril

Niveau de difficulté : facile

Substrat : sciure supplémentée

DESCRIPTION

Le shiitake (Lentinula edodes) est un champignon très prisé en Asie. Il a une saveur parfumée qui est distincte des autres espèces de champignons. Le goût du champignon est plutôt aigre lorsque cuisiné peu de temps, mais change avec une cuisson plus longue. Ce champignon peut être apprécié dans une variété de mets. Il est délicieux tranché et cuisiné dans des soupes avec un bouillon ou du miso. Il est aussi possible de le mariner avant de l’enfourner ou le griller ou de tout simplement le faire sauter dans l’huile. C’est un des champignons les plus riches en protéines. Les propriétés médicinales du shiitake sont aussi très intéressantes.

Par ailleurs, lorsque le champignon est jeune, le parfum dégagé par celui-ci agit un peu comme un répulsif contre les mouches, ce qui est fort pratique pour la culture à l’extérieure. 

Culture intérieure de shiitake à partir de bloc de mycélium

 

CONSEILS POUR LA PRODUCTION 

Culture à partir du bloc de mycélium

Le mycélium destiné à la fructification sur le bloc est parfait pour s’initier à la culture de champignons.

Lorsque le bloc de mycélium blanc est presque devenu tout brun (entre 70 à 90 % de sa surface), il est prêt à mettre en fructification. Il faut alors «forcer» le développement des champignons en lui donnant un choc de froid en le plaçant dans un réfrigérateur pendant au minimum une semaine. Une fois sorti du froid, il y aura une première volée de champignons. Il faut générer une certaine humidité lors de la croissance des champignons en les arrosant deux à trois fois par jour par aspersion et non par la brumisation.

Après le première volée de champignons, on laisse le mycélium sécher au moins deux semaines. Le mycélium doit redevenir sec, léger et non cassant. Ensuite, afin d'initier une volée subséquente, le mycélium doit être trempé dans l'eau froide ou asperger avec un arroseur (sprinkler) pour simuler une forte pluie avec de l'eau froide. Le trempage doit durer au plus 6 à 8 heures, sinon le bloc sera trop humide. L'aspersion peut durer environ 12 heures. 

Il faut répéter le séchage entre chaque volées de champignons. Le bloc pourra produire de nombreuses volées sur quelques années. Il peut être entreposé à l'extérieur même l'hiver.

La vidéo suivante démontre comment faire le trempage (notez que la durée mentionnée dans le vidéo n'est plus exacte).

La prochaine vidéo démontre une façon de fournir l’humidité nécessaire au mycélium de shiitake en période de fructification.

Enfin, la vidéo suivante démontre une façon de maintenir l’humidité plus constante en créant une petite serre, ce qui favorise la fructification des shiitakes.

Culture en champs et au jardin

Selon la littérature, le shiitake ne peut pas pousser sur de la paille. À notre connaissance, aucune technique de culture en plate-bande n'existe pour ce champignon. Cependant, nous avons mis en place des parcelles expérimentales avec le CEDFOB (Centre d'expérimentation et de développement en forêt boréale) à l'automne 2017 afin de développer et tester une technique d’implantation au champs. Les résultats de cet essai n'ont pas été concluants. Nous continuons à faire de la recherche et du développement avec d'autres partenaires afin de trouver une méthode de culture en champs efficace.